On en parle

Le paradis des filles (Magazine Figaro au Japon)

IMG_1320_couvUn univers plein de couleurs, fabriqué par la maman pour que ses filles s’entendent bien.

Même si elle a eu l’occasion de pratiquer la mosaïque comme activité de loisir, Virginie est plutôt spécialisée dans la linguistique et dans l’éducation. Elle n’a jamais étudié la décoration d’intérieur, paraît-il. Mais, voulant faire des endroits mignons pour ses enfants, elle s’est lancée dans la décoration des chambres de ses trois filles et de leur salle de jeux. Cet automne chacune des deux chambres devrait être occupée par deux de ses filles.

1. Quand on s’amuse, c’est dans la salle de jeux. C’est un paradis pour les petites filles, rempli d’objets charmants. A l’extérieur, on cultive des plantes en pot sur la terrasse.
2. Romy en plein dessin.
3. La chambre des sœurs. Avoir un aussi beau porte-manteau, ça donne envie de bien ranger sa chambre !
4. C’est le rose qui a été choisi comme couleur dominante pour le coin étude de l’ainée.
5. Les couleurs des objets ressortent bien sur le mur blanc de la chambre, même si la sœur cadette, Jude, nous confie de sa petite voix que la tête de l’âne lui fait un peu peur.

Julie Ansiau
Axelle (9 ans) Jude (6ans)
Romy (4 ans) Chai (3 mois)

Après avoir enseigné pendant 5 ans dans une école Montessori, elle est devenue gestionnaire en 2005 d’un établissement appliquant cette méthode, rue de Babylone, dans le 7ème arrondissement de Paris. Mariée à un homme d’affaire, elle est mère de quatre filles, de 9, 6, 4 ans et 3 mois pour la dernière.

1. Sur le mur, une poule réalisée en papiers déchirés, œuvre collective des élèves de l’école.
2. Le matériel pédagogique utilisé par les écoles Montessori utilise beaucoup le bois, comme ici pour le matériel de géographie.
3. Des objets de la vie courante utilisés pour les apprentissages.
4. Ce lieu était autrefois un atelier d’imprimerie, passé dont témoigne la lourde presse disposée au fond de la classe. Les chaises et les objets sont choisis pour convenir à l’harmonie générale du lieu.
5. La fenêtre de la classe donnant sur la rue a un côté pop avec ses décorations à pois. Pour faire l’appel, on utilise des bâtonnets en forme de fleur portant la photo d’un enfant, qui sont entreposés dans un pot ou dans un autre en fonction de la présence ou non de l’enfant.

ECOLE D’EXCEPTION

Un espace d’apprentissage attrayant qui donne envie d’aller à l’école.

On compte à Paris environ une dizaine d’écoles Montessori. La pédagogie est la même dans tous les établissements, mais elles sont aménagées et décorées de façons très différentes. L’école où travaille Virginie reflète ses goûts par l’utilisation de couleurs gaies. Elle est fréquentée par 29 enfants d’âge primaire et accueille également le mercredi des enfants plus âgés pour des activités musicales, artistiques ou des cours de langues.

En savoir +

Développer la curiosité et l’envie d’apprendre….

Nous contacter

Par téléphone : +33 (0)1 45 48 43 97

Par email : contact@at-montessori.com

En remplissant le formulaire ci-dessous